<< Retour à l'accueil

Le marché italien en Vaucluse

Dans le cadre de ses « Rendez-Vous » avec les professionnels du tourisme, le Comité Régional du Tourisme PACA a présenté le marché italien à l’hôtel Novotel Centre d’Avignon, le 3 avril dernier.

Présente à cette rencontre, l’Agence Départementale VAUCLUSE TOURISME a le plaisir de vous transmettre les grandes caractéristiques de cette clientèle dont on note un net retour en Vaucluse ces dernières années.

 

Son rang en Vaucluse:  4ème  clientèle étrangère

99.690 séjours, 3% des séjours et 10 % des séjours étrangers

558 270 nuitées, 1% des nuitées et 5 % des nuitées étrangères

 

D’où viennent-ils ?

Principalement des régions du nord : Lombardie et Piémont.

 

Quand viennent-ils?

62 % en été, en égale répartition le reste de l’année

 

Leur durée de séjour ?

5,6 jours, durée moyenne de séjour (la plus faible de la clientèle étrangère en Vaucluse)

 

Leur mode de déplacement ?

En voiture

 

Leur mode d’hébergement ?

1/3 en hôtellerie, principalement en ville – et autant chez parents / amis

10 % en chambre d’hôtes

6 % en camping

 

Leurs centres d’ intérêt ?

– Découverte des villes / villages de caractère / gastronomie, vins / shopping artisanat / activités de plein air à pied et à vélo.

Thématiques et expériences de voyages sont des tendances en progression, comme la gastronomie, le vin, le vélo.

 

Leurs sources d’information quant au choix de la destination ?

63 % par les sites internet tourisme

47 % par le bouche à oreille

35 % par guides papier / articles magazines

(source : enquête interactive x 1000 interviews – Avril 2013 / plusieurs réponses possibles)

 

Leurs sources de renseignements ?

47 % par les guides papiers amenés ou achetés sur place

45 % par les sites touristiques

 

Leur mode de réservation ?

58 % par internet

 

Combien dépensent-ils ?

95 € / jour (64 € / jour est la moyenne pour un touriste en région)

Les revenus mensuels de 59 % de la population italienne  oscillent entre de 2 000 et 2 999 €.

 

Sur quels territoires se rendent-ils ?

40 % Avignon, 1ère destination, puis en Haut Vaucluse et en Luberon.

 

Leurs goûts et attentes ?

– Une qualité du service (et du sourire), qui est devenue un vrai luxe espéré au moins en vacances.

– Un côté « provincial » habitué aux compliments …qui font plaisir

– Importance de l’image et du bon ton: on fait attention à l’élégance

– On est prêt à payer pour la qualité et du plaisir… mais on espère toujours un traitement de faveur (cadeau, escompte…)

– Etre reçu dans sa langue,même en quelques mots

La culture (musées, musique, opéra…) est très important, mais le temps disponible pour les achats, le shopping, la détente, l’est tout autant

– Des repas avec de bons produits simples, locaux et copieux ainsi que la convivialité … A noter : les Italiens sont aussi à l’origine du « SlowFood »