<< Retour à l'accueil

Une journée de démarchage dans les plus grandes rédactions belges

Les Belges adoooorent notre Provence, nous le savons bien !. Chaque passage du Tour de France est l’occasion pour la presse de se pencher sur le Ventoux, nos vignobles et nos produits de terroir. Mais ça, c’est tous les 3 ans! Pour être présent régulièrement dans les média, l’ADT engage chaque année un gros travail de relations presse : enews regulières, envoi de dossiers de presse, organisation de voyages de presse et cette année, démarchage de rédactions. Récit d’une journée sur le terrain…

9.00 Kakémono sur l’épaule, dossiers de presse et petits cadeaux plein la valise, tablette tactile rechargée à 100%, je suis prête pour une journée marathon de rencontre avec la presse féminine belge en compagnie de cinq autres collègues de régions françaises .
Nous filons vers Lasne. C’est là, en pleine campagne, que VENTURES, l’un des plus gros groupes de presse belge est installé . Et pas n’importe quelle presse : Elle Magazine, Elle à table, Elle Décoration, Marie Claire, Life Magazine, Parents, Psychologie Magazine ….

11.00 Chacun s’installe dans une pièce commune quelque peu exiguë. Pendant deux heures, les rédactrices (largement majoritaires) défilent. Toutes connaissent déjà plus ou moins le Vaucluse. Beaucoup s’intéressent au bien être – spas, ateliers de cosmétiques, huiles essentielles, cuisine naturelle…- d’autres aux hébergements de charme ou aux insolites, aux bonnes tables, ou encore aux lieux haut de gamme pour du shooting de mannequins, et bien entendu aux activités originales à faire en famille pour le magazine Parents.
Le brouhaha est énorme et il faut lever la voix pour se faire comprendre, mais les contacts sont riches et les perspectives de voyage de presse se dessinent.

IMG_7610

13.30 : nous avalons un sandwich et reprenons la route vers la Flandre en direction de Mechelen.
Le groupe SANOMA, qui réunit d’autres grands titres féminins majoritairement flamands, dispose de bureaux beaucoup plus vastes. Chacun se voit attribuer une pièce, idéal pour travailler sereinement et personnaliser son espace. Je sors donc ma panoplie de provençale : kakémono ocres et lavande, bouquet de lavande arrosé d’huile essentielle, olives vertes et noires (en chocolat), raisins au Beaume de Venise… Le ton est donné. Chaque journaliste qui pousse ma porte se pâme et se trouve téléportée en Pays de Sault en une fraction de seconde. Il ne manque que le tsik tsik des cigales. Libelle, Gaël, Flair, Femmes d’Aujourd’hui sont au rendez vous.
Je déroule un PowerPoint savamment préparé avec les plus beaux visuels de notre photothèque, histoire de les faire rêver davantage, puis adapte mes propositions à leurs attentes. Wallonnes et flamandes n’ont pas tout à fait les mêmes centres d’intérêt. Ici on est un peu moins sur le bien être et le haut de gamme et davantage sur le vélo et les activités ludiques. Comme de coutume, elles ne manquent pas de me poser la traditionnelle question : les bonnes adresses de chambres d’hôtes tenues par des Belges ….flamands.

Bilan très positif pour une journée dense mais très riche . Ce n’est pas si souvent que l’on peut rencontrer les rédactrices en chef ou responsables de rubriques de ces grandes rédactions qui ne se déplacent jamais sur des workshops traditionnels. Merci Atout France Belgique.
Reste au retour à assurer le suivi et se rappeler au bon souvenir de ces dames influentes et super sollicitées pour en tirer des bénéfices et ne pas tomber dans l’oubli.
IMG_7642